L'actu du festival

Publié le 24 mai 2019

Cette année, nous avons l’honneur de recevoir la booktubeuse « Mademoiselle Lit » lors de deux événements différents. Elle a accepté de jouer le jeu de se présenter à travers quelques questions littéraires avant ses échanges avec Sabine Moreux le samedi 15 juin à 16h et le brunch littéraire du dimanche 16 juin, à 10h45

1/ Comment êtes-vous venue à la lecture ?

Quand j'étais jeune, j'allais régulièrement à la bibliothèque de ma petite ville. J'empruntais beaucoup de bandes dessinées, ou de livres jeunesse. En grandissant, avec l'adolescence, j'ai délaissé la lecture pour y revenir avec passion à mes 25 ans. J'ai découvert les romans d'Éric-Emmanuel Schmitt qui m'ont donné envie de lire davantage. Depuis, je n'ai jamais arrêté. 

2/ Quel livre conseilleriez-vous à un enfant pour lui faire aimer la lecture ? 

Commencer par les bandes dessinées peut être un bon moyen de les faire lire tout en s'amusant. J'ai offert récemment Les carnets de cerise à ma filleule de 10 ans qui a adoré et m'a réclamé tous les tomes. Cette BD a beaucoup de texte et elle peut inciter les enfants à se lancer dans la lecture d'un roman. 

3/ Avez-vous un genre littéraire de prédilection ? 

Je lis essentiellement des romans français et européens contemporains. Les auteurs que j'aime suivre ces dernières années sont Elena Ferrante, Philippe Besson, Loulou Robert ou encore David Foenkinos.

4/ Quel livre emporteriez-vous sur une île déserte ? 

En attendant Bojangles d'Olivier Bourdaut ! J'ai aimé ce roman au point d'aller voir son adaptation au théâtre et d'acheter la bande dessinée qui est sortie l'an dernier. L'auteur m'a fait passer du rire aux larmes en quelques pages. L'histoire est touchante et le texte est très poétique.

5/ Le personnage de roman (ou autre genre d’ailleurs) que vous auriez aimé rencontrer ?

Leda, la jeune héroïne du roman de Carolina de Robertis, Les dieux du Tango, édité au Cherche Midi il y a deux ans. En 1913, en Argentine, alors qu'il n'y aucune place pour les femmes, elle se travestit en homme pour vivre de sa passion, le violon. Elle se découvre des tendances homosexuelles et ose les afficher, au risque de tout perdre. C'est une féministe avant l'heure et avant-gardiste. J'ai aimé son courage et sa soif de liberté. 

6/ Le livre que vous auriez aimé écrire ? 

Peut-être Bakhita de Véronique Olmi ou Gabriële d'Anne et Claire Berest. Ces deux ouvrages édités l'an dernier ont un point commun : ils retracent la vie d'une personne ayant réellement existé. Je trouve que le travail des trois autrices est remarquable. Mettre des mots, conter une histoire réelle avec une si belle plume est très compliqué. Elles ont réussi. 

7/ À quel roman (ou autre genre littéraire) donneriez-vous une suite style « 10 ans après » ? 

Les enfants de ma mère de Jérôme Chantreau. Dans son roman, l'écrivain dépeint une famille qui se décompose dans les année 80. J'ai aimé suivre les difficultés de cette jeune mère célibataire, ses combats, ses convictions et j'aimerais pouvoir lire l'évolution de ses adolescents dans les années 90. 

8/ Quels sont les livres qui vous ont le plus marquée dans votre vie de lectrice, et pourquoi ? 

M. Ibrahim et les fleurs du Coran d'Éric-Emmanuel Schmitt parce que c'est lui qui m'a donné l'amour de la lecture et qui fait que je suis blogueuse littéraire aujourd'hui. 

9/ Relisez-vous souvent des livres que vous avez déjà lus ? 

Non, jamais. Je manque de temps malheureusement et j'aime découvrir les nouveautés qui sortent chaque année. J'aimerais pourtant relire tous les romans de Marcel Pagnol dont je suis fan par exemple. 

10/ Le livre que vous n’avez jamais terminé ?

Pactum Salis d'Olivier Bourdeaut. Je suis déçue car j'avais eu un énorme coup de cœur pour son premier roman comme je l'ai écrit plus haut (En attendant Bojangles). Dans ce deuxième ouvrage, je n'ai pas retrouvé le style littéraire de l'auteur, ni sa folie semblable à Boris Vian. 

11/ Un personnage auquel vous auriez aimé ressembler / qui est un modèle pour vous ?

Il y en a beaucoup mais si je dois faire un choix, j'ai lu récemment Tout le bleu du ciel de Melissa Da Costa et le personnage principal m'a vraiment touché. Émile a 26 ans lorsqu'il apprend qu'il est atteint d'une forme d'Alzheimer et qu'il ne lui reste plus que deux ans à vivre. J'ai aimé les valeurs de ce jeune homme, la force qu'il dégage et sa maturité.  

12/ Un petit conseil lecture ?

Mon dernier coup de cœur, cette année, a été pour Les Variations sentimentales d'André Aciman. Des magnifiques histoires d'amour passionnelles dans un récit bouleversant.